Flash info

Le sujet important du moment

En direct du SIAé

Le COSUR, Conseil de Surveillance du SIAé s’est tenu ce lundi 18 janvier sous la présidence croisée de l’Etat-Major de l’armée de l’Air et de l’Espace et du Délégué Général pour l’Armement, comme le prévoient les textes d’organisation du service. Pour info, les organisations syndicales ne font pas partie du COSUR.

UNE DECISION LOURDE DE CONSEQUENCES

L'UNSA REVENDIQUE UNE AMELIORATION POUR TOUS LES AGENTS.

L’UNSA Fonction Publique s’est abstenue sur le projet d’ordonnance proposé par le gouvernement lors du Conseil Commun de la Fonction Publique (CCFP) réuni le 18 janvier.

Le texte prévoit l’obligation de participation de tous les employeurs publics à la hauteur, a minima, de 50% du coût de la cotisation des agents publics à leur protection sociale complémentaire santé, à l’horizon 2024 pour la majorité des agents de l’Etat, 2026 pour les agents territoriaux et hospitaliers.

Cependant, les conditions pour que tous les agents puissent en bénéficier, avec un niveau correct de garanties couvertes, restent, à ce stade, beaucoup trop incertaines. Les craintes sur l’obligation, à moyen terme, de cotiser à des contrats complémentaires qui permettront de bénéficier de garanties identiques à celles d’aujourd’hui ne sont pas levées. De plus, en donnant la priorité à des contrats collectifs à adhésion obligatoire, le gouvernement fait un choix qui impliquera des changements très importants dont les conséquences, notamment sur les actuels retraités, ne sont pas clarifiées.

L'UNSA Fonction Publique a approuvé lors du CCFP du 7 janvier le projet de décret qui supprime temporairement le jour de carence. Le décret sera applicable jusqu'au 31/03/2021 et sera prolongé, si nécessaire, jusqu'à la fin de la crise sanitaire. Une circulaire associée réaffirme que les agent.es « cas contact à risque » bénéficient d'une ASA le temps de réaliser un test Covid sous 48h puis d'obtenir le résultat.

  • En cas de test négatif : reprise du travail le lendemain.
  • En cas de test positif : arrêt maladie sans jour de carence.

La démarche, la date et le résultat du test doivent être renseignés en ligne sur declare.ameli.fr. L'UNSA Fonction Publique continue de demander la suppression du jour de carence en dehors du contexte particulier qu'est celui de la crise sanitaire.

QUI A DROIT A LA GIPA ?

  • Les fonctionnaires des administrations de l’Etat rémunérés sur un emploi public pendant au moins 3 ans, sur la période de référence (4 ans) prise en considération. Les agents doivent appartenir à un grade dont l’indice sommital est inférieur ou égal à la hors échelle B (HEB).
  • Les agents contractuels en CDI dont la rémunération est calculée à partir d’un indice ou en CDD employés de manière continue par le même employeur public sur la période de référence et dont la rémunération est calculée à partir d'un indice.
  • Lorsqu'un agent a changé d'employeur à la suite d'une mobilité au sein de l'une ou entre les trois fonctions publiques, il appartient à l'employeur au 31 décembre de l'année qui clôt la période de référence de verser la garantie à l'agent sur la base, le cas échéant, des informations transmises par le précédent employeur.

La GIPA concerne toutes les catégories d'agents (A, B et C).

Les élus UNSA Défense du CTR SSA dénoncent le manque de transparence et de dialogue social

Nous sommes très surpris d’apprendre par les réseaux sociaux et/ou les chefs d’établissement la mutation de la Directrice Centrale (DC) GYGAX-GENERO au gouvernement et la nomination du Général ROUANET à la tête de la Direction Centrale SSA. Conséquence d’un manque de dialogue social flagrant qui prend souvent la forme d’appels téléphoniques qui n’aboutissent pas et de réponses aux mails souvent tardives, voire de certains mails qui semblent volontairement ignorés et demeurent sans réponse.

Il en va de même pour :