Le mojito, avec ou sans masque ?

La commission centrale de prévention extraordinaire dédiée à la mise en place du passe-sanitaire et à l’obligation vaccinale au ministère des armées s’est tenue ce mardi 31 août. Elle était présidée conjointement par madame la SGA Saurat et l’Amiral Hello dont c’était la dernière instance en tant que DRH.

L’ordre du jour portait exclusivement sur la note du 20 aout 2021 produite par la DRHMD. Cette note était sensée expliciter les mesures issues de la loi n°2021-140 du 05 août introduisant l’obligation vaccinale et les obligations de présentation d’un passe-sanitaire dans certaines conditions.

Cette note a conduit l’UNSA Défense à saisir la DRH-MD sur un certain nombre de points (cf. Déclaration liminaire et questions UNSA Défense).

Chères adhérentes, chers adhérents, cher(e)s collègues,

L’heure de la rentrée a sonné et chaque mois de septembre semble toujours être un cap. Une rentrée comme prévu, mais pas comme d’habitude, avec son lot de contraintes lié à la crise sanitaire qui bouscule tous les usages. Heureusement la rentrée rime avec nouveautés !

Madame la Présidente, mesdames, messieurs,

La loi n°2021-1040 du 5 août 2021 relative à la gestion de la crise sanitaire prévoit l’obligation vaccinale des personnes travaillant dans les secteurs sanitaire, social et médico-social, ainsi que de la mise en place du « passe-sanitaire» pour permettre l’accès à certains lieux, loisirs et événements. Le Conseil constitutionnel, par sa décision n° 2021-824 DC du 5 août 2021, a jugé conforme à la Constitution, la majeure partie des dispositions prévues par cette loi, et notamment celles concernant l’obligation vaccinale et le passe-sanitaire, toutefois sous certaines conditions.

Plus d'articles...

@UnsaDefense

UnsaDefense