Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

Cette deuxième CAPC de l’année 2020 traitera en plénière, « à défaut d’autre chose », de Mesures d’Ordre Individuel (MOI). L’UNSA Défense souhaite néanmoins inscrire dans nos échanges en tout premier lieu l’impact de la crise sanitaire sur le fonctionnement de notre ministère que ce soit à l’échelle nationale, mais aussi et surtout, au niveau local. En effet, dans une vision plus humaine, les agents sont restés les rouages essentiels de la continuité de service de bon nombre d’établissements sur l’ensemble du territoire.

Madame la Présidente, mesdames, messieurs,

Le Monde, l’Europe, la France traversent une crise sans précédent.  Le rappeler est nécessaire tant beaucoup semblent l’oublier au regard d’annonces toujours plus contradictoires de l’exécutif.

Le ministère des armées n’y échappe pas au travers de l’écriture de nombreux documents sans réelle coordination ! Ce qui est écrit en haut n’est pas appliqué en bas.  Le dialogue social devrait être LAsolution pour éviter toute confusion, et permettre une réelle adaptation sur le terrain. Force est de constater : des choix ont été faits sans concertation avec les représentants du personnel. Les CHSCT, instances au plus près des agents ont été trop souvent ignorées.

La sous-directrice de la gestion du personnel civil, a présidé la Commission Administrative Paritaire Centrale des ICD assistée des représentants des employeurs.

L’UNSA Défense était représentée par Eric MAURICE (ICD-HC), Francis DUBOIS (ICDD), et Christophe SPINA (ICD), les élus suppléants n’ont pas été conviés (cause covid).

 

ORDRE DU JOUR

  • Désignation du secrétaire adjoint ;
  • Approbation du règlement intérieur ;
  • Approbation du PV de la CAPC du 3 décembre 2019 ;
  • Recours CREP ;
  • Titularisations ;
  • Suites données à la CAPC du 3 décembre 2019 ;
  • Questions diverses – Réponses aux déclarations liminaires.

L’UNSA, née en 1993, est une jeune organisation dans le paysage syndical français. Pour la première fois dans notre pays, une organisation syndicale n’est pas née d’une scission mais d’une volonté de regroupement de plusieurs organisations partageant les mêmes valeurs républicaines de laïcité, de démocratie, de solidarité, de liberté, d’humanisme et de justice sociale. C’est en 2005 qu’une même démarche de regroupement de différentes organisations syndicales du ministère de la Défense a permis la création de l’UNSA-Défense, aujourd’hui 3ème organisation du ministère des armées et représentative de toute les composantes civiles, au sein de tous les employeurs.


L’UNSA-Défense est porteuse d’une conception du syndicalisme différente, respectueuse de l’avis de tous et de chacun, respectueuse de l’autonomie de décision de ses structures territoriales. L’UNSA-Défense est une organisation moderne, en phase avec les aspirations des agents. L’UNSA-Défense développe une pratique du dialogue social et de la négociation qui s’appuie sur une analyse des situations, sans dogme ni esprit partisan. L’UNSA n’est ni adepte du refus systématique de principe, ni dans une démarche d’acceptation par habitude.

 

Plus d'articles...

@UnsaDefense

UnsaDefense