CTR MARINE

Le VAE JANICOT DPMM, a présidé le Comité Technique de Réseau Marine. Pour cette séance, le DPMM était assisté de ses principaux adjoints, du directeur central de la DCSSF, du directeur du SLM central, ainsi que les représentants ou les chefs de divisions RH des EFM Paris, Toulon, Brest et Cherbourg. 

L’UNSA Défense était représentée par : Martine AUTUORO, Valérie NOBILI et Christiane CLOAREC

ORDRE DU JOUR

  • Approbation du compte-rendu du CTR Marine du 29 juin 2022,
  • Outils de communication mis en œuvre,
  • Point de situation « Effectifs » (REO, PDR 2022, Mobilia, apprentis, focus « femmes »),
  • Point de situation « Gestion » (avancements, CIA, bilan formation, prime de navigabilité, travaux insalubres, télétravail),
  • Mentorat,
  • Point : Elections professionnelles,
  • Modalités d’organisation des formations spécialisées,
  • Questions des représentants du personnel.

Amiral, mesdames, messieurs,

A l’occasion de ce dernier CTR avant les élections professionnelles, le bilan de ce mandat est mitigé.

L’inflation galopante est la préoccupation principale de tous les agents de la Marine, les effets de l’augmentation de 3.5 % du point d’indice ont été bien vite effacés. Les difficultés liées à l’inflation et la cherté de la vie devraient conduire à une revalorisation équitable de l’indemnité de résidence pour tous les personnels, en attendant une refonte nécessaire des grilles de salaires.

L’UNSA Défense s’inquiète du manque d’attractivité des postes ouverts aux différents recrutements. Salaires trop bas, manque de perspective de carrière et disparition des amphithéâtres d’affectations, sont autant de freins à l’embauche dans le contexte économique actuel.

L’UNSA Défense constate que le processus de mobilité actuel, conduit à une complexification de la démarche pour les agents désireux de changer de poste.

Dans sa déclaration liminaire de juin 2022, l’UNSA Défense espérait que l’attribution du CIA ne serait pas une nouvelle source de démotivation, d’incompréhension, de frustration, pour de nombreux agents à la notification du montant attribué. Force est de constater que certains supérieurs hiérarchiques ont bien du mal à reconnaitre la valeur de leurs agents ou ne sont pas suivis par l’instance supérieure.  

Concernant les personnel ouvriers, l’UNSA Défense constate que des distorsions entre professions et emplois demeurent. Un état chiffré des ouvriers concernés au sein de la Marine existe-t-il ?
Il est aussi de plus en plus fréquent que les chefs d’équipe soient remplacés par des TSEF, sans que la réciproque ne soit vraie. Il est à rappeler que les chefs d’équipe sont des personnels de niveau 2 et doivent être considérés comme tels, aussi bien au niveau de leur poste que de leur positionnement hiérarchique. De plus, un état des lieux concernant les départs des personnels au titre de l’amiante serait nécessaire.

L’UNSA Défense demande qu’un rappel des droits des personnels civils soit fait en direction des chefs d’organismes de la Marine s’arrogeant des prérogatives concernant, le télétravail, les RTT, les règlements intérieurs, les ordres de mission, les convocations pour sanctions, les fiches de poste non validées… L’UNSA Défense déplore d’être continuellement obligée de rappeler la réglementation.

Lorsque l’UNSA Défense fait le bilan des actions, CTR après CTR le travail avance mais il reste tant à faire ! Un tableau de suivi des interventions des élus et des avancées éventuelles serait le bienvenu.

Depuis plusieurs CTR, l’UNSA Défense demande que l’intégration du personnel civil passe par un affichage clair, que DPMM devienne DPM ou DRHM.

Merci de votre attention.

Téléchargez la DL du CTR Marine du 09.11.22

Le VAE, GOUTAY DPMM, a présidé le Comité Technique de Réseau Marine délocalisé sur Toulon. Pour cette séance, le DPMM était assisté de ses principaux adjoints, du directeur central adjoint de la DCSSF, du directeur du SLM central, ainsi que les représentants ou les chefs de divisions RH des EFM Paris, Toulon, Brest et Cherbourg. 

L’UNSA Défense était représentée par : Martine AUTUORO, Valérie NOBILI, Jean-François ARNAU, Christiane CLOAREC 

ORDRE DU JOUR :

  • Approbation du compte-rendu du CTR Marine du 29 juin 2022
  • Point Elections professionnelles
  • Point Effectifs
  • Point Apprentis
  • Point Mentorat
  • Point Gestion
  • Questions des organisations syndicales.

Le DPMM a présidé le Comité Technique de Réseau Marine qui s’est tenu en présentiel. Pour cette séance, le DPMM était assisté de ses principaux adjoints, du directeur central de la DCSSF, du directeur du SLM central, ainsi que les représentants ou les chefs de divisions RH des EFM Paris, Toulon, Brest et Cherbourg.

L’UNSA Défense était représentée par : Martine AUTUORO, Valérie NOBILI, Jean-François ARNAU

ORDRE DU JOUR

  • Approbation du compte-rendu du CTR Marine du 3 décembre 2020;
  • Point sur le COVID 19 et télétravail;
  • Point Organisation Centrale du MINARM (OCM);
  • Point de situation « Effectifs »;
  • Apprentis
  • Point « Gestion »
  • Questions des organisations syndicales.

___________________________________________________________________________

Le DPMM a présidé le Comité Technique de Réseau Marine qui s’est tenu en visioconférence. Pour cette séance, le DPMM était assisté de ses principaux adjoints, du directeur central de la DCSSF, du directeur du SLM central, ainsi que des représentants ou des chefs de divisions RH des EFM Paris, Toulon, Brest et Cherbourg.

 

L’UNSA Défense était représentée par : Martine AUTUORO, Valérie NOBILI, Cécilia GAUTIER-KRIEGER, Jean-François ARNAU.

ORDRE DU JOUR

  • Approbation du compte-rendu du CTRM du 11 juin 2020 ;
  • Conséquences de la suppression de la marge frictionnelle sur le REO Marine ;
  • Point sur le COVID 19 ;
  • Point relatif à l’organisation centrale du MINARM (OCM) et vote ;
  • Point de situation « Effectifs » (recrutements, flux) ;
  • Point de situation « Gestion » (CIA 2020) et avancements ;
  • Egalité professionnelle ;
  • Questions des organisations syndicales.

Le DPMM a présidé le Comité Technique de Réseau Marine qui s’est tenu en visioconférence. Pour cette séance, le DPMM était assisté de ses principaux adjoints, du directeur central de la DCSSF, du directeur du SLM central, ainsi que les représentants ou les chefs de divisions RH des EFM Paris, Toulon, Brest et Cherbourg.

L’UNSA Défense était représentée par : Martine AUTUORO, Valérie NOBILI, Cécilia GAUTIER-KRIEGER

ORDRE DU JOUR

  • Approbation du compte-rendu du CTRM du 14 novembre 2019 ;
  • Relevé de suites ;
  • Point sur le COVID 19 ;
  • Point de situation « Effectifs » (recrutements, flux) ;
  • Point sur le transfert des agents SSF/DGA vers la marine ;
  • Point de situation « Gestion » (CIA 2020, télétravail, formation, information aux agents) ;
  • Questions des organisations syndicales.

Les élus du CTR Marine, Martine AUTUORO et Valérie NOBILI ont participé à cette bilatérale par conférence téléphonique, avec le DPMM.

En introduction, le DPMM nous informe qu’un autre point sur les modalités de reprise de l’activité se fera avant le 11 mai 2020.

A ce jour, l’administration nous indique que 15% des agents se trouvent en position de télétravail, 20 à 22% des agents sont présents, le reste est positionné en autorisation spéciale d’absence (garde enfant, personnes vulnérables…). Depuis le début du confinement, moins de 40% des agents assurent les activités nécessaires en présentiel et en télétravail. Néanmoins la situation est variable suivant les ports.