DL - CR

Madame la Présidente,

Mesdames, Messieurs,

Nous sommes réunis pour la première CAP des fonctionnaires de catégorie B de l’année 2024.

Nouvelle année, mêmes problématiques qu’en 2023. Les années se suivent et se ressemblent, malheureusement pour les fonctionnaires du MINARM.

Monsieur le Président

Mesdames et messieurs,

La fin d’année approchant, nous devrions être dans de bonnes dispositions pour profiter des fêtes de fin d’année. Le constat est tout autre.

La situation mondiale est plus que préoccupante, l’actualité nous montre jour après jour que nous allons vers des jours sombres. La crise s’éternise, elle s’endurcit, approfondissant le malaise dans nos villes et nos campagnes.

La nation est consciente du coût qui nous permet de conserver notre liberté et notre souveraineté !

Cette semaine, se déroulait « La Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes », l’UNSA Défense s’associe à ce mouvement avec une attention particulière pour les femmes et enfants qui subissent les conflits. Nous souhaitons que ce mouvement perdure.

Nous avons une pensée pour le peuple Ukrainien qui en est à son 644 jours de conflits !

Ce constat ne doit pas nous faire oublier pourquoi nous sommes réunis.

ORDRE DU JOUR

  • Ouverture de la séance par le Président ;
  • Lecture des déclarations liminaires ;
  • Désignation du secrétaire adjoint ;
  • Examen d’une demande de sanction du troisième groupe ;
  • Examen de trois demandes de révision du compte-rendu professionnel 2022 ;
  • Examen d’une demande de prolongation de stage ;
  • Examen d’une demande de recours de télétravail ;
  • Questions diverses.

Monsieur le Président

Mesdames et messieurs,

Voici presque un an que se déroulent ces CAP nouveau format, l’UNSA Défense souhaite faire un point sur leur déroulement.

L’UNSA Défense a toujours été un syndicat qui a valorisé le dialogue social pour l’intérêt des agents. Nous ne souhaitons pas revenir sur le déroulement des échanges de la dernière CAP qui ont été stériles : aucune négociation n’ayant été possible.

L’UNSA Défense considère qu’il est indispensable d’avoir un dialogue et des échanges constructifs. 

Monsieur le président,

Mesdames, Messieurs,

Nous débutons le second semestre 2023 écourté par la période estivale.

A réception de la convocation, dix dossiers devaient être étudiés sur deux jours. Au final, neuf dossiers seront étudiés, dont un dossier disciplinaire et deux non titularisations. Cette CAP sera une nouvelle fois dense.

L’UNSA Défense regrette de constater, une fois de plus, que le temps ne joue pas en la faveur des agents et cela est bien regrettable.

L’UNSA Défense constate que l’écart qui se creuse entre l’administration et les agents devient catastrophique. La Loi de programmation militaire 2024-2030 qui est le fil conducteur des prochains enjeux auxquels nous aurons à faire face, a complétement écarté sa filière civile.

Le personnel civil de la défense représente un tiers des effectifs du MINARM, comment peut-on leur consacrer si peu de temps !