CSA S SIAé

Attractivité et fidélisation

C’est le directeur du SIAé, l’IGA Tanguy LESTIENNE, qui a présidé ce 2ème Comité Social d’Administration du SIAé.

Ce CSA/S s’est déroulé dans un contexte un peu particulier dans une actualité chargée et anxiogène, les difficultés liées à la mise en œuvre de la transposition de la nouvelle convention collective de la métallurgie à nos agents ICT et TCT, un volume de démissions important ou encore les difficultés à recruter.

De nombreux sujets ont été abordés lors de ce CSA mais le fil conducteur reste « l’attractivité et la fidélisation ». Le traitement de ce sujet demande beaucoup de réflexion et d’ingéniosité lorsqu’on est obligé de composer avec les textes règlementaires, le budget et la continuité des activités.

Alors, oui, tout n’est pas parfait, mais ça avance. Néanmoins l’UNSA reste vigilante sur les nombreux points sur lesquels les personnels attendent des actions et rappelle que la situation que nous vivons aujourd’hui est une conséquence des actions menées depuis 25 ans.

Retrouvez l’essentiel de ce qu’il faut retenir de ce 2ème CSA Spécial du SIAé.

Pour ce 2ème CSA/SIAé, l’UNSA était représentée par : Laurent TINTIGNAC (CF), Cédric GUEIRARD (CP), Claude ABIVEN (BR), Jérôme L’HOSPITAL (CF), Bruno OSSOLA (TL/PG), Cédric CARUANA (CF) et Thierry KRAUSS (CP).

Monsieur le Directeur, Mesdames, messieurs.

Nous serions cyniques, nous pourrions commencer cette déclaration du 2ème Comité Social d’Administration du SIAé en relevant dans la Loi de Finances 2024, les priorités en matière de défense et de sécurité : l’espace, comme nouvelle zone potentielle de conflictualité et l’exploration des fonds marins. Et en faire un parallélisme de circonstance avec ce que vivent les personnels au quotidien entre des décideurs non plus hors sol mais spatiaux, tant ils sont éloignés des attentes et préoccupations des agents et ces mêmes agents traités dans les abysses d’un fonctionnement erratique par des services « noyés sous la vague » comme nous l’entendons désormais dans toutes les instances et que nous témoignent tous les agents de tous les services. Autant dire qu’il en faudra des paliers de décompression pour rapprocher tout ça de la surface.

Tu pars déjà ?

C’est donc le directeur du SIAé, l’IGA Tanguy LESTIENNE, qui a présidé ce tout 1er Comité Social d’Administration du SIAé, le 1er de la mandature 2023/2026. C’est aussi la 1ère fois de l’histoire que l’UNSA siégeait en qualité de 1ère organisation syndicale du Service et vos élus tiennent encore une fois à remercier toutes celles et tous ceux qui ont permis à l’UNSA-Défense d’occuper cette place.

Forts et engagés par cette représentativité, vos élus ont rappelé à la direction du Service, les priorités qu’ils entendent développer pour ce mandat et attendent du SIAé, une souplesse de gestion que lui autorise son statut particulier au sein de l’Etat, celui d’un compte de commerce, permettant d’assumer les rémunérations et les charges de personnels, non par imputation sur le titre 2 du budget des armées mais au titre de la ligne budgétaire « Crédits d’Entretien Programmé des Matériels ». L’UNSA attend du SIAé des mesures sociales, salariales, d’avancement, de qualité de vie au travail que permet le statut juridique du Service.

Le titre de ce CR « Tu pars déjà » fait écho aux inquiétudes développées par l’ensemble des élus du CSA/S sur le nombre important de démissions au sein du service, que ce soit par manque d’attractivité du SIAé et du monde public, des dossiers RH à la longueur de temps insupportable au point de faire positionner l’UNSA sur une autonomie RH du SIAé vis-à-vis du CMG de rattachement, celui de Bordeaux. Evidemment, pas de confusion dans cette demande, c’est bien le sous-effectif chronique et la complexité exponentielle des dossiers RH au sein de tous les Centres Ministériels de Gestion qui conduisent à ces délais et au traitement erratique des dossiers… les exemples sont nombreux et l’UNSA les portera aux niveaux supérieurs afin de démontrer la pertinence de notre position.

Monsieur le Directeur, Mesdames, messieurs.

Nouvelle instance, nouvelle appellation, nouvelle représentativité… nous voici invités à ouvrir ce tout premier Comité Social d’Administration Spécial du SIAé, quelques jours après le CSA Ministériel du 11 mai dernier. Bien sûr l’UNSA a quelques préalables obligatoires.

Le premier ira aux personnels du Service qui ont, pour la première fois, lors des élections professionnelles de décembre dernier, fait de l’UNSA la première organisation syndicale représentative du SIAé, allant jusqu’à déjouer les sombres augures de la participation électorale dématérialisée. C’est même le scrutin de la CAPSO de l’AIA de Cuers qui est monté sur la première marche du podium de la participation ministérielle. Ce témoignage de confiance honore toute l’UNSA, et les élus du CSA S SIAé seront dignes de cette représentativité. Ils continueront sans relâche de représenter, de défendre tous les agents de tous les statuts et de toutes les catégories, avec comme seule boussole l’amélioration de leurs conditions et leur qualité de vie au travail, leurs déroulements de carrière, leurs parcours professionnels, leur reconnaissance… Nous y reviendrons.

Le second préalable sera évidemment de ne pas passer sous silence l’épisode social que nous venons de traverser.

Situation au SIAé – Réunion DRH-MD

Ensemble, la CFDT et l’UNSA emportent une décision favorable du Directeur de la DRH-MD sur l’APRS au SIAé

Le Directeur de la DRH-MD reçoit les élus du Comité Technique du SIAé pour un point de situation relatif à la situation des agents dans les AIA et à l’élargissement des fonctions éligibles à l’indemnité « Navigabilité – APRS »

Ce vendredi 18 novembre, le Directeur de la DRH-MD, en présence du Directeur du SIAé, de la représentante des personnels civils de l’Etat-Major des Armées et du directeur du Service des Ressources Humaines Civiles (SRHC), a reçu durant 2h les élus du Comité Technique du SIAé.

Téléchargez le compte-rendu de la réunion du 18 novembre 2022 - DRH-MD - CTS SIAé

C’est au Fort de Montrouge à Arcueil que le Directeur du Service, l’IGA-HC Tanguy Lestienne, a ouvert et conduit ce Comité Technique du Service Industriel de l’Aéronautique. De nombreux points à l’ordre du jour et deux intervenants de la DRHMD invités spécialement pour développer aux élus de ce CTS, les modalités du vote électronique qui sera déployé du 1er au 8 décembre pour le renouvellement des instances de dialogue social, générales comme catégorielles, également l’organisation dans les AIA du CHSCT nouvelle génération qui sera intitulé, dès 2023, FS… Formations Spécialisées.

Cédric Gueirard (Cuers), Bruno Ossola (Toul), Emmanuel Quantin (Ambérieu), Claude Abiven (Bretagne) Laurent Tintignac (Clermont) vous rendent compte des éléments principaux de ce comité et sont à la disposition de toutes et tous, pour développer plus finement tous les sujets de l’ordre du jour.

Monsieur le Directeur, Mesdames, Messieurs,

Les agents du SIAé ne sont pas en marge d’une société qui chaque jour voit son pouvoir d’achat s’effriter. Un service industriel soumis à forte concurrence sur un marché dont on connait tous ici la tension. Un service industriel dont la recherche de l’excellence professionnelle reste un des enjeux de survie. Un service industriel qui voit quelques-unes de ses mises sur les recrutements, raflées par d’autres moins scrupuleux. Un service industriel qui emploie une communauté diverse et dans laquelle chacun(e) est indispensable à la noble mission qui est la nôtre : ‘‘Il faut que ça vole’’.