CTR SCA

Monsieur le Commissaire Général, Mesdames, Messieurs,

Ce dernier comité technique se déroule dans un contexte particulier de crise sociale aigue avec la mobilisation des agents des raffineries impactant les concitoyens, l’inflation galopante…….

Et pendant ce temps-là, on demande aux agents de faire preuve de sobriété :

  • sobriété énergétique avec des ateliers et des bureaux moins chauffés,
  • sobriété salariale avec 3,5% de revalorisation lorsque l’inflation dépasse les 6%, voire les 9% pour l’alimentation.

L’UNSA Défense était représentée par : Nathalie CORNIC, Franck JOUANNEAU et Anne-Marie CHEZE.

ORDRE DU JOUR

1 – Préparation des élections professionnelles,

2 – Démarches d’adaptation du service au contexte évolutif,

3 – Volonté d’amélioration des conditions de travail,

4 – Questions diverses

Monsieur le Commissaire Général, Mesdames, Messieurs,

Les élections professionnelles approchent. Une élection test a été réalisée début juin. Cette élection test fait apparaitre des taux de participation faibles, très faibles pour le scrutin CAPSO. Si on ajoute à cela la communication des 5 derniers chiffres de l’IBAN, il est à craindre que la participation globale ne s’effondre.

Le SCA va être un acteur majeur pour ces élections puisqu’il sera le « support essentiel » dans les établissements. Quels sont les moyens spécifiques déployés pour l’organisation de ces scrutins ?

L’UNSA Défense était représentée par : Nathalie CORNIC, Franck JOUANNEAU et Anne-Marie CHEZE.

ORDRE DU JOUR

1 – Les grands axes de la feuille de route ;

2 – Bilan et perspective de la politique RH du SCA ;

3 – Orientation sur l’organisation et le fonctionnement du SCA ;

4 – Questions diverses

Le directeur central du Service du Commissariat des Armées, a présidé le Comité Technique de Réseau du SCA par visioconférence. Etaient également présents le directeur central adjoint du SCA, la cheffe du bureau RHPC et la conseillère sociale.

L’UNSA Défense était représentée par : Nathalie CORNIC et Franck JOUANNEAU.

ORDRE DU JOUR

1 - Point Covid19,

2 - Transformation SCA et OSIdF,

3 - OCM

4 - Actualités RH

Monsieur le Commissaire Général, Mesdames, Messieurs,

Ce dernier comité technique de réseau du service du commissariat pour 2020 se tient dans des circonstances particulières compte tenu du contexte sanitaire. L’UNSA DEFENSE tient à répondre présente, car le dialogue social reste la priorité même s’il doit se tenir à distance. Si ce dialogue social est important pour la ministre des armées, la DRHMD et les instances centrales, l’UNSA défense déplore que ces directives soient appliquées à géométrie variable au niveau local. Si le présentiel est la « norme », il est interprété en local comme étant « la règle ». La notion de travail en « bordée » qui a donné totale satisfaction, aussi bien pour l’administration que pour les agents, a complètement disparu des textes. Il est de même concernant le télétravail au sein du SCA puisqu’à la vue des éléments transmis (diapo 6), seules 1 500 personnes en télétravail avaient été prévues pour la deuxième vague sur les 8 500 postes télétravaillables. C’est pourquoi, l’UNSA défense demande que ces fonctions soient identifiées sur les fiches de poste.

Les CHSCT exceptionnels se sont tenus, mais il se limitent la plupart du temps, à un copier-coller des directives sanitaires sans réflexion de l’impact terrain sur les personnels.