CTR AIR

Le directeur des ressources humaines de l’Armée de l’air, a présidé le Comité Technique de Réseau Air qui s’est déroulé en audio-conférence.

L’UNSA Défense était représentée par : Nathalie ALBERTIN et Vital TRUCO

 

ORDRE DU JOUR initialement prévu :

  • Plan de reprise progressive d’activité de l’armée de l’air (PRPA-AA)
  • Lignes directrices de gestion en matière de gestion administrative des congés et RTT
  • Primes pour les personnels ayant travaillé pendant le confinement
  • Avenir du DA 204 
  • Evolution de l’armée de l’air
  • Questions diverses.

Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

L’UNSA Défense portera une attention toute particulière sur les réorganisations des sites de Châteaudun, Tours et Salon de Provence mais aussi sur ce qui semble se dessiner pour le Détachement Air 204 de Mérignac Beauséjour.

A l’occasion de la troisième réunion du groupe de travail sur la « Verticalisation des matériels d’environnement aéronautique » (MEA) le 18 octobre dernier, il a été présenté un scénario d’externalisation des compétences suivantes :

  • Etalonnages, gros entretien, grosses réparations, traitement des obsolescences, proposition des modifications à apporter aux matériels, etc …

Si ce scénario se confirmait, ce serait le format complet du Maintien en Condition Opérationnel des Matériels d’Environnement Aéronautique qui se trouverait remis en cause. Plus précisément, ce serait la fin programmée du DA 204 et de l’ARAA 623 mais aussi la perte de la maitrise technique sur tous ces matériels. Quels seront les Niveaux de Soutien Opérationnel et Industriels confiés aux Industriels ? Et que restera-t-il de l’expertise étatique forte présente au sein du DA 204 ?

Bien que non inscrit à l’ordre du jour, l’UNSA Défense appelle à nouveau l’attention de la DRH-AA sur les préoccupations actuelles des personnels notamment concernant la procédure de la prise en charge directe contraignante lors des missions.

L’UNSA Défense rappelle que ses préoccupations centrales restent la situation des personnels, leur bien-être, leurs perspectives de carrière et l’attractivité des postes pour tous les statuts.

Merci de votre attention.

Lire : la DL du CTR AIR du 21 novembre 2019

Le directeur des ressources humaines de l’Armée de l’air, a présidé le Comité Technique de Réseau Air. Etaient également présents l’adjoint au directeur des ressources humaines de l’Armée de l’air, les référents air des régions Air, Sud-ouest, Nord-ouest, Sud-est, Ile de France et administration centrale.

L’UNSA Défense était représentée par vos élus.

ORDRE DU JOUR

  • Résultats des élections
  • Approbation du règlement intérieur du CTR Air,
  • Désignation du secrétaire adjoint du CTR Air,
  • Point de situation concernant le désengagement de l’armée de l’air du site de Châteaudun
  • Projet de texte relatif au comité technique de l’école de l’air
  • Ressources humaines : transformation PM/PC ; recrutements 2018/2019 ; avancements, IDV, CIA formation
  • Questions diverses.

Ce CTR-AIR sera sans doute le dernier dans le format actuel, alors qu’il avait trouvé son rythme et des modalités de fonctionnement permettant une connaissance mutuelle des dossiers, qu’ils soient ‘Air historique’ ou ‘SIAé’. Ce CTR regroupe depuis 2011, les sujets et problématiques de l’ensemble des personnels de l’Armée de l’Air, malgré cela le Ministère des Armées a décidé de séparer ce CTR-AIR en 2 instances distinctes à compter du renouvellement électoral du 6 décembre prochain. Ainsi, dès 2019, et bien que les personnels du SIAé resteront agents Air, ils disposeront d’un CTR propre, placé sous la présidence du directeur central du Service Industriel de l’Aéronautique. Pour l’UNSA, nous le répétons, alors que l’avenir du statut du service est en débat, les partisans de ce changement offrent une opportunité supplémentaire aux détracteurs d’un service industriel étatique.

Laurent Tintignac, Gilbert Girardo et Ludovic Palisson représentaient l’UNSA-Défense